Andreï BOCHKAREV. Les moscovites auront le logement de classe confort

Andreï BOCHKAREV

Le Chef du Département de la construction de Moscou sur les technologies modernes utilisées pour construire les quartiers dans le cadre du programme de rénovation

Andrey Bochkarev né dans une famille de constructeurs. Il a terminé avec mention l’Institut d’ingénierie et de construction de Tyumen. Déjà quand il était étudiant il a été invité à travailler dans une prestigieuse entreprise canadienne de construction.  L’un des premiers spécialistes russes à occuper des postes de premier plan dans des plus grandes entreprises étrangères, il a participé à la construction de plusieurs ouvrages uniques. Il dirige le département de la construction de Moscou depuis 2010. Candidat des sciences économiques. Il a une gratitude du maire de Moscou.

Les nouvelles maisons dans le cadre du programme de rénovation du parc immobilier de la capitale seront construites selon les technologies les plus modernes. Cela s’applique aux systèmes techniques, à l’efficacité énergétique et à la finition des appartements. Au lieu des bâtiments de quatre étages vétustes on verra apparaitre des immeubles confortables de haute qualité, des nouveaux quartiers aménagés selon les normes modernes.

Quelles maisons seront construites au lieu des celles de quatre étages? L’accent est mis sur la construction monolithique: 70% des immeubles seront monolithiques, et 30% – immeubles-tours en panneaux de séries modernisées. Pratiquement tous les combinats de construction de maisons de Moscou ont mis la production à niveau, ont passé les procédures nécessaires de test de qualité et de l’expertise. Chaque projet sera individuel, il tiendra compte des particularités du quartier.

Les premières maquettes des appartements ont été présentées au Forum d’urbanisme à Moscou. La planification des maquettes a pris en compte tous les souhaits des citadins exprimés lors des audiences publiques et des exigences pour la finition des logements.

Les nouveaux projets permettent de construire des immeubles de différents niveaux, étages et configurations. Dans chacun d’entre eux, il y aura des salons spacieux et confortables, des entrées avec des seuils bas et des rampes pour les habitants à mobilité réduite, ainsi que des ascenseurs qui descendront jusqu’au niveau du groupe d’entrée pour ne pas avoir besoin d’y accéder par escaliers. Les mesures élevées de sécurité sont prises en compte: tout ce qui se passe dans les lieux publics est enregistré par des caméras vidéo qui fonctionnent jour et nuit.

Dans les nouveaux immeubles, un système sera installé qui contrôlera automatiquement l’approvisionnement en eau et en chaleur en fonction des conditions météorologiques, et l’éclairage à économie d’énergie permettra d’économiser des frais des services publics. La chaleur sera également réglée par des radiateurs économiques. Les données de consommation d’eau et d’électricité seront transmises automatiquement depuis les appareils individuels dans les appartements.

On installera des fenêtres en plastique, qui protègent de la poussière et du bruit. Chaque appartement dispose d’un balcon ou d’une loggia, ainsi que de places prévues pour les unités extérieures des climatiseurs. Le balcon sera équipé de fenêtres à double vitrage, le plancher est carrelé. Les portes d’entrée seront en métal, avec l’isolation thermique et phonique, les portes intérieures seront en bois avec l’ensemble de la quincaillerie.

L’essentiel est que la superficie du nouveau logement ne sera pas inférieure, mais par contre supérieure à celle de l’appartement précédent, grâce à une cuisine, un couloir, une salle de bains et toilettes plus spacieux. Les intérieurs sont harmonieusement assortis. Ces normes seront absolument identiques dans toutes les maisons. Tout est conçu pour que les gens vivent le moins de stress possible, autant de plaisir que possible. Les résidents auront la possibilité de réaménager l’appartement.

Les appartements auront une finition moderne. Le coût de la finition sera environ 30–40% plus élevé qu’auparavant. Les murs des chambres sont couverts de papier peint non tissé. Les plafonds seront peints avec de la peinture acrylique latex, un stratifié avec un substrat insonorisant est posé sur le sol. Au lieu des supports habituels on accrochera des lustres tout de suite, le câblage électrique prévoit l’installation des interrupteurs et des prises de courant sécurisées. Des canaux de câbles sont posés dans les plinthes. Les portes intérieures seront équipées de poignées, de verrous, d’arrêts de porte et de pentures.

Pour les cuisines on a opté pour le papier peint à peindre de couleurs claires. La crédence en carrelage de couleurs claires est prévue non seulement près de l’évier, mais sur tout le plan de travail. L’évier lui-même sera en inox avec un placard dessous. Grâce aux nombreuses prises de courant les habitants n’auront pas de problèmes avec la disposition des appareils électroménagers et des meubles de cuisine. Les fours électriques seront également d’efficacité d’énergie et de sécurité élevées.

Dans les nouvelles maisons, les toilettes sont séparées. Le sol et les murs sont carrelés. Les salles de bains sont équipées d’un porte-serviettes chauffant chromé et d’un point d’accès aux systèmes d’ingénierie. Elles seront équipées d’un lavabo avec un mélangeur et d’une baignoire en métal avec un écran protecteur et des mélangeurs de douche de haute qualité, des lampes résistantes à l’humidité. Le programme de rénovation du parc immobilier de la capitale prévoit une démolition complexe et une construction de nouveaux immeubles dans les districts.

Le plan de développement du territoire comprend la construction d’objets sociaux: écoles, jardins d’enfants, polycliniques, installations sportives et autres. L’aménagement des quartiers, des parcs, des sentiers piétonniers, des systèmes d’éclairage est également prévu. On étudie la possibilité d’installer des parkings multi-niveaux et des stationnements dans la rue. Ces ouvrages seront également construits selon les nouvelles normes.

Le logement de classe confort pour la rénovation aura six étapes de contrôle de qualité à passer. La première étape est la vérification des projets de planification pour la conformité aux standards régionaux d’urbanisme. Les experts évaluent le niveau de disponibilité des infrastructures sociales, publiques et de transport. Deuxièmement, on contrôle le respect des normes d’insonorisation et des normes de confort et de sécurité des logements.

La troisième étape implique l’expertise de l’état de la documentation de projet. Ici, les experts vérifient la conformité aux exigences de la norme «logement confortable». À la quatrième étape, le client technique contrôle la qualité des matériaux de construction et de finition utilisés par les constructeurs et leur conformité aux normes existantes. La cinquième étape est le contrôle par Mosgosstroynadzor.

Et la dernière étape est la délivrance de la conclusion que l’immeuble est conforme au projet. Ici la condition principale sera le bon fonctionnement de haute qualité de tous les systèmes de l’immeuble. C’est seulement après qu’une autorisation de mise en exploitation de la maison est délivrée.