Andrey GNEZDILOV. Une nouvelle ville emerge de l’ancienne

Andrey GNEZDILOV

directeur adjoint, architecte en chef du bureau d’architecture Ostozhenka

Avec ses composantes: rue, ruelle, place, jardin public, parc

Tous les citadins rêvent de l’espace privé et espèrent que des espaces publics de qualité soient également créés. C’est la combinaison de ces catégories d’espaces fondamentalement différents qui est la ville. Voilà comment il faut planifier les quartiers nouveaux. Comment le propose de faire le projet de notre bureau, qui est devenu finaliste du concours d’architecture et d’urbanisme des projets de rénovation à Moscou?

Le concept unit le quartier divisé en deux par le Prospekt Vernadskogo, en un seul ensemble. Dans ce but, on crée des passages supplémentaires et on change le mode de fonctionnement des feux de circulation. La mise au point du réseau des voies en place est soumise au même objectif de consolidation et de création d’un cadre de planification de rues clair et solide. Et tout le quartier est divisé en zones d’activités professionnelles, commerciales et récréatives.

Le concept de rénovation du territoire de «Prospekt Vernadskogo», en outre de la solution d’architecture et de planification, prévoit également un modèle économique du projet mis au point par l’Institut de l’économie urbaine.

Ce qui a permis de choisir non seulement les meilleures solutions d’architecture et de planification, mais aussi d’assurer un projet économiquement fiable et, par conséquent, de réduire les risques pour les investissements budgétaires et non-budgétaires dans la rénovation.

Ainsi, notre concept mis en œuvre fera augmenter la capitalisation du territoire de presque de 2 fois – de 173 à 309 milliards de roubles, alors que la densité moyenne de construction augmentera seulement de 1.7 fois. Un nouveau réseau viaire dense permettra de créer l’espace pour plusieurs services commerciaux et sociaux, y compris pour les petites entreprises, dont le marché potentiel sur le territoire est estimé à environ 7 milliards de roubles par an. La croissance du nombre d’habitants, de la capitalisation du territoire et l’activation des processus d’affaires augmenteront le revenu net du budget de la ville de 3 fois pour atteindre 1 milliard de roubles par an (déduction faite déjà des frais pour l’entretien de la nouvelle infrastructure et l’aménagement estimés à environ 0,4 milliards de roubles par an).

Enfin, nous n’avons pas ignoré les innovations en matière de logement, qui sont si importantes pour une métropole moderne. Le concept prévoit de créer les premières maisons de location d’après les meilleurs exemples des mégapoles étrangères. Nous pensons que la zone du Prospekt Vernadskogo est parfaite pour tester le nouveau format de logement, car c’est le centre d’attraction des universités et de la vie étudiante.