Stepan LVOV. La renovation au top-depart

Stepan LVOV

Chef du Département des études à l’Institut des études d’opinion VTsIOM, docteur en sociologie

Les attentes des Moscovites du programme de rénovation des immeubles vetustes

Comment les citadins se rapportent-ils à la décision des autorités de mettre en œuvre le programme de relogement des «cinq-étages»?  Quels sont les facteurs de perception positive et négative du projet? Que savent les Moscovites sur les garanties fournies dans le cadre du programme de rénovation? Les réponses aux questions ci-dessus à des autres ont été obtenues à la suite d’une étude sociologique menée par le Centre panrusse d’étude de l’opinion publique (VTsIOM).

L’étude a été menée en mai 2017. Au cours d’un sondage représentatif organisé dans la ville on a interrogé 1600 Moscovites âgés de 18 ans et plus, et 600 autres – au cours d’un sondage supplémentaire organisé parmi les participants au programme de rénovation du logement. L’erreur statistique des données ne dépasse pas 2,5%. L’étape qualitative de l’étude – six groupes de discussion – a également eu lieu en mai 2017.

Le programme de rénovation du parc immobilier à Moscou, annoncé par les autorités municipales, a suscité une forte résonance: presque tous les Moscovites en ont entendu parler, sans parler de ceux qui habitent dans les quartiers concernés. La plupart des interrogés à travers Moscou et parmi les résidents des quartiers concernés appellent le programme pertinent et opportun.

Le niveau de soutien que le programme de rénovation immobilière trouve parmi les Moscovites qui en ont entendu parler est en général élevé – 67%, et il atteint 80% parmi les habitants des immeubles de quatre étages inclus dans le programme. Les facteurs de l’attitude positive envers le projet dans les deux groupes de recherche sont identiques, le principal est d’assurer la sécurité des gens (état d’urgence des immeubles, logement vétuste). Selon les personnes interrogées, le programme de rénovation permettra également d’améliorer les conditions de vie des Moscovites et l’aspect architectural de la ville, d’améliorer le niveau d’aménagement des quartiers rénovés.

15% de tous les répondants à Moscou qui ont entendu parler du programme et 13% des résidents des quartiers concernés se sont prononcés contre le programme de rénovation. Parmi les principales raisons de leur attitude négative les répondants informés ont nommé le bon état des immeubles visés par le programme, la nécessité de déménager dans un autre quartier, le programme même mal préparé, le non-respect des droits de propriété. Les craintes sont également liées à la mauvaise qualité des nouvelles maisons, à la détérioration des conditions écologiques, au manque de l’infrastructure nécessaire, au problème de l’accessibilité des transports.

Attentes des Moscovites du projet de rénovation.  La majorité des habitants des immeubles de quatre étages inclus dans le programme s’attendent à une amélioration des conditions de vie de leur famille (71%). La part de ceux qui pensent que les conditions de vie vont se détériorer s’élève à 8%. 13% pensent que les conditions de vie ne changeront pas, 8% ont du mal à répondre à cette question. Le facteur dominant des attentes négatives du programme est la détérioration de l’emplacement du nouvel appartement.

Demande d’informations sur le projet. C’est surtout l’information sur l’emplacement de leur immeuble futur, le calendrier de mise en œuvre du programme, le plan du quartier et des appartements qui intéressent les participants au programme. Il est à noter que l’intérêt à l’information est surtout prononcé parmi les opposants au programme, pour lesquels l’importance des sources d’information alternatives (réseaux sociaux, forums sur Internet, correspondances et conversations avec des amis et des connaissances) est également plus élevée.

Connaissance des garanties. La plupart des habitants des immeubles de quatre étages qui sont inclus dans le programme de rénovation sont au courant des garanties fournies. Parmi les garanties acceptées – ceux qui sont pour et contre se rappellent de l’information suivante:

  • relogement dans le même quartier;
  • octroi des appartements équivalents dans les nouveaux immeubles;
  • participation au programme uniquement sur décision des propriétaires et des locataires des appartements;
  • droit de propriété sur le nouvel appartement est octroyé ou le logement reste social;
  • finition des appartements de classe confort;
  • utilisation de matériaux de haute qualité dans la construction de nouveaux immeubles;
  • création d’un environnement urbain confortable.

Ces garanties sont également les plus significatives pour tous les participants au programme de rénovation.

Efficacité de la communication. 71% des participants au programme qui sont pour, croient que l’opinion des Moscovites sera prise en compte lors de la conception et la mise en œuvre du projet de rénovation, Un point de vue différent est partagé par 20% des supporters. Les données de sondage des adversaires montre le point de vue contraire: l’opinion des Moscovites ne sera pas prise en compte – 70%, sera prise en compte – 19%. La raison de la faible efficacité de la communication avec les opposants est leur conviction que les autorités ne veulent pas prendre en compte l’opinion des Moscovites.