La manifestation suivante organisée par le Centre d’urbanisme Gorod est la session de discussion consacrée au développement du Nouveau Moscou. Elle s’est tenue le 11 novembre dans la salle de presse ITAR-TASS. Après l’annexion de ces territoires une nouvelle stratégie de développement répondant au principe du développement polycentrique de la capitale de la Russie s’imposait. La discussion portait sur les vecteurs du développement ultérieur du Nouveau Moscou, y compris les questions de qualité de vie et les opportunités de développement urbain.

C’est M. Zhidkin, chef du département pour le développement des nouveaux territoires de Moscou, qui a ouvert la discussion. Dans son discours il a parlé d’un nouveau schéma de développement territorial, les travaux sur lequel ont été menés au cours des 2 dernières années. Il est basé sur les opinions recueillies lors des audiences publiques et 29 mille commentaires des résidents et des entreprises, qui ont été pris en compte. Les principes de base du développement du schéma territorial étaient :

– Polycentricité, comme base pour créer de centres de développement urbain. 12 points de croissance, les centres de développement urbain, y compris tous les objets sociaux nécessaires, les objets culturels, les parcs, les lieux de travail ;

– Environnement urbain confortable (ville confortable et respectueuse de l’environnement) ;

– Environnement confortable et écologique pour la vie des gens ;

– Lieu de travail : à distance de marche offert en premier lieu aux résidents de la partie historique de la ville et des zones adjacentes de la région de Moscou et de Kalouga ;

– En conséquence, la diminution de la migration pendulaire ;

– Préservation du cadre écologique ;

– En priorité : bâtiments à petit et moyen nombre d’étages (4-5 et 9-12 étages) ;

– Infrastructures de transport et d’ingénierie développées, y compris plus de 600 km de routes.

C’est le directeur général du Centre panrusse d’étude de l’opinion publique, M. Valery Fedorov, qui était le suivant à prendre la parole. L’étude visait à comparer les opinions des habitants de « l’ancien » et du Nouveau Moscou en ce qui concerne l’avenir des territoires nouvellement annexés. Les Moscovites sont bien conscients de l’expansion de Moscou, et le niveau de soutien de cette décision est élevé. Les résidents de « l’ancien » et du Nouveau Moscou s’attendent à une amélioration de l’infrastructure urbaine grâce à l’expansion de la ville. Les habitants de « l’ancien » Moscou estiment que les territoires annexés ont un certain nombre d’avantages par rapport aux anciens territoires de la ville dans les frontières avant 2012. Ils considèrent que l’écologie, les perspectives d’amélioration des conditions de vie et les conditions de vie avec les enfants sont meilleures à Nouveau Moscou. Du point de vue des habitants des deux parties de la ville, Nouveau Moscou est surtout adapté pour les jeunes et les familles avec enfants. Les Moscovites considèrent le développement de la science et de l’éducation comme l’option optimale et préférable pour les futurs territoires annexés. Cette opinion est surtout répandue parmi les habitants du Nouveau Moscou.

Oleg Abrossimov, vice-recteur pour le développement du patrimoine de l’Institut national technologique de recherche MISiS, a parlé de la conception d’un nouveau campus universitaire sur le territoire du Nouveau Moscou. Le concours en 2010 a été remporté par une société néerlandaise, qui a été engagée dans la conception. L’expertise a été passée en 2012, au moment quand Kommounarka a également été annexé à Moscou. Pour le moment, le projet est révisé en tenant compte des exigences de Moscou.

Aleksandr Routchiov, président du groupe de sociétés Morton, a partagé des informations sur les projets de sa société dans le Nouveau Moscou. Le microdistrict Serednevo est l’un d’entre eux. Le microdistrict se distingue par un excellent emplacement dans un endroit écologiquement favorable avec un potentiel élevé pour le développement et la création de toutes les conditions nécessaires pour une vie confortable. Le projet offre une gamme complète d’infrastructures sociales, commerciales, de loisirs et d’ingénierie, y compris des jardins d’enfants, des écoles, des polycliniques, des centres sportifs, de commerce et de loisirs, des nombreux magasins. En outre, dans le voisinage immédiat de Serednevo sur une parcelle voisine d’environ de 200 hectares, le plus grand centre culturel et administratif d’expositions du monde entier de classe mondiale EXPOLAND MOSCOW sera réalisé. L’EXPOLAND accueillera une exposition permanente, dans le cadre de laquelle une large diversité d’événements, d’expositions, de conférences, etc. aura lieu.

Mme Irina Ilyina, directrice de l’Institut d’études régionales et d’urbanisme de l’Ecole supérieure de l’économie (NIU VChE), a parlé dans son discours des problèmes d’implémentation de nouvelles approches innovantes à la formation des modèles de développement urbain et d’investissements dans les territoires du Nouveau Moscou. Elle a noté que le vecteur du développement devrait être choisi sur la base de la construction existante et des besoins des résidents, aussi qu’il devrait prendre en compte les besoins des futurs résidents potentiels.

Kirill Pouzanov, chef des projets de recherche de l’Institut de Moscou des programmes socio-culturels, s’est prononcé sur l’aspect culturel du développement des territoires du Nouveau Moscou. Il s’appuyait dans son discours sur les résultats de l’étude « Mécanique de Moscou » (projet-clé de l’institut), dans le cadre duquel on a interrogé 12-15 mille répondants par quartiers. Le niveau d’accessibilité des transports et le niveau de la demande de culture et de divertissements dans « l’ancien » et le « nouveau » Moscou sont significativement différents, et les auteurs de l’étude sont sûrs que les paramètres sont liés. La conclusion clé à l’heure actuelle est que, en plus de créer l’infrastructure, il faut d’abord augmenter la demande sur les futures installations.

Mme Irina Irbitskaya, directrice du Centre de compétences d’urbanisme de l’Académie russe de l’économie nationale et du service public auprès du Président de la Fédération de Russie, a abordé dans son discours le sujet des projets pilotes, ceux qui lancent le développement de nouveaux territoires, mais ne s’arrêtent pas après leur mise en service. Un tel projet à Moscou pourrait être le développement d’un réseau de TPU et de territoires adjacents. Cependant sur la base de leurs recherches, on a proposé de limiter le nombre d’étages de construction à 6-8 étages, d’abandonner le principe de développement des micro-districts et d’éliminer les restrictions sur la densité de construction.

Tomas Lastovka, directeur pour investissements et développement PPF Real Estate, a parlé du projet Comcity. C’est le premier projet mis en œuvre au Nouveau Moscou, à deux kilomètres du périphérique de Moscou sur l’autoroute de Kiev. Le projet qui se déroule en plusieurs étapes, prévoit la construction des bureaux de qualité, une galerie commerciale, un espace aménagé, des zones de repos, un centre de fitness, un jardin d’enfants et un centre médical.

À la fin de la session de discussion, M. Ilya Gavrilov, directeur général de la société Investtrust, a présenté un autre projet sur le territoire de Nouveau Moscou – « Novyé Vatoutinki » (Nouveaux Vatoutinki). C’est un projet de développement résidentiel à petit nombre d’étages, inscrit dans le paysage existant.

Vice-recteur au développement du complexe immobilier de l'Université Nationale de la recherche technologique NITU "MISiS"
Politologue, sociologue, directeur général du centre panrusse d'étude de l'opinion publique (VTsIOM)
Directeur général OOO "Investtrast"
Directrice adjointe, Institut des études régionales et de l'urbanisme NIU VSHE (Université nationale de recherche "École des hautes études en sciences économiques", de Moscou) docteur ès sciences économiques
Directrice du centre de compétences d'urbanisme RANKhiGS (Académie Russe de l’économie nationale et du service public)
Directeur des placements PPF Real Estate
Chef des projets de recherche de l'Institut des programmes socio-culturels de Moscou
Président du groupe de sociétés "Morton"
Chef du Département du développement de nouveaux territoires de Moscou, constructeur émerite

Вопросы и обсуждения

0 комментариев

Laisser un commentaire